Marque Bretagne

L’art de la fête à Quimper Cornouaille

Faire la fête fait partie de l’art de vivre en Bretagne et a fortiori à Quimper Cornouaille. Les multiples événements festifs contribuent à la convivialité et à la qualité de vie en Cornouaille bretonne.

Que vous aimiez danser le rock ou la gavotte à un fest-noz, vous déguiser pour le carnaval, admirer de vieux gréements, écouter de la musique, participer à un pardon… Vous trouverez forcément votre bonheur parmi les nombreuses fêtes proposées dans les villes et villages de Cornouaille tout au long de l’année.

Découvrez ci-dessous les fêtes des prochains jours recensés par Cornouaille animations.

Fest-noz et fest-deiz, la fête en Bretagne

Les fest-noz, fête de nuit en breton, et fest-deiz, fête de jour, rassemblent des danseurs autour de chants et musiques traditionnels bretons. Ces bals sont une spécificité bretonne bien vivante en Cornouaille.

Le fest-noz est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité par l’Unesco depuis décembre 2012. Lancé en Cornouaille dans les années 1950 par Loeiz Ropars, enseignant à Quimper, le fest-noz contemporain prend son envol dans les années 1970 grâce à Alan Stivell. Après une période de creux, le Quimpérois Dan ar Braz et son Héritage des Celtes remettent la gavotte au goût du jour dans les années 1990. Le premier cyberfest-noz mondial est organisé en 1999 par An Tour Tan, une association quimpéroise.

Guide s’installer à Quimper Cornouaille, Anne Gouérou, édition Héliopoles, 2013

Une musique bretonne vivante et qui se renouvelle sans cesse

La culture bretonne, sous plusieurs de ses aspects, n’a rien d’élitiste. Le chant traditionnel n’est pas réservé à des artistes surmédiatisés. La scène bretonne voit ainsi souvent émerger des noms nouveaux. Le kan-ha-diskan, forme populaire de la musique bretonne, a ses artistes, souvent anonymes, qui officient dans les nombreux festoù-noz (pluriel de fest-noz) de Cornouaille. Louise Ebrel, fille de l’une des sœurs Goadec, s’illustre dans ce domaine en cassant parfois les codes. Elle a souvent collaboré avec des artistes de la scène rock, notamment le groupe des Ramoneurs de menhirs. Yann-Fañch Kemener n’hésite pas à explorer d’autres voies d’expression et de métissage, par exemple avec Aldo Ripoche, violoncelliste classique.
De nombreux groupes de musique sillonnent les routes de Bretagne, dont certains ont marqué toute une génération. Par exemple, les Sonerien Du et Skolvan, portés par la maison de disque Keltia Musique, basée à Quimper. C’est de Quimper qu’ont aussi émergé des groupes plus rock mais aux sonorités celtiques comme Red Cardell ou The Celtic Social Club.